Uncategorized

Le loup : Que la chasse commence

Le loup : Que la chasse commence

Le Loup regarda les chasseur, il admiras un moment leur chef, une jeune femme très belle , des cheveux noire et une peau brune, un corps avec des formes mais sans excès, son ensemble, que le Loup lui réservé, caché sa poitrine sous une bande de fourrure, ne laissant apparaitre qu’un léger décolté et son bas été un string de cuir noir, simple mais don la forme plongeante laissé apparaître le quelque poiles, Pendora, c’est le nom qu’elle avait donné, l’une des adeptes les plus ancienne, « Que la chasse commence! » le Loup avait prononcé ca phrase rapidement, l’équipe 1 partie, souriant et rigolant. Le Loup rentra, puis rejoins la salle de control.

Pendora en tète de chasse dit au autres membres de l’équipes de s ‘arrêter, elle désigna les deux homme pressent et leur dis « Vous chasserez seul, chacun une cible d’accord? » puis « Moi je partirais en chasse avec la plus jeune de vous deux, elle désigna les deux femmes restantes, et la dernière chasseras en solitaire aussi. », le groupe acceptas et ce séparèrent, Pendora regarda ca partenaire de chasse, une jeunes femmes plutôt ronde habillé de façon provocante, elle s’approcha d’elle et passa une main dans ces cheveux, « tu préfère les homme ou les femme? », « les hommes! » elle avait répondu avec fermeté, « et bien allons te cherché un homme! » un petite clin d’œil puis Pandora ce mis en marche.

Après quelque minutes de recherche Pendora vit un couple rodant prés de la dépendance, elle regarda ca partenaire et d’un signe de tête elle lui les montra, « eux? », la jeune femme répondit « oh oui! » . Pendora ce jeta hors du buisson et apparut dans le dos du jeune homme, elle l’immobilisa et lui passa la chaine au cou facilement, tandis que sa nouvelle amie ce débâtait pour réussir a immobilisé ca proie. Une fois ceci fais elles ce releverent, Pendora souriante lui dit « Bravo, tu sais ou on est? », « Non » répondit elle, « la sale la, c’est Humiliation son petit nom, ca te vas? » elle ce dirigée vers l’entré de la dépendance, « Ca partenaire de chasse la suivis toute excitée « Oh oui oh oui oh oui, ca seras parfait! ». Pendora ouvrit la porte et ils rentrèrent, des dizaine d’ustensile de tenues, il y en avais tout autour de de la pièces, au centre deux chaises. Elles les firent asseoir dessus, Pendora les regarda, « C’est votre première? », « Oui » répondit l’homme, « Vous vous connaissez déjà? » dit la seconde chasseuse, « nous couchons ensemble depuis un moment oui », les chasseuses ce mirent a rire, puis la plus jeune fis levé ca proie, le jeune fille semblé effrayé, elle lui dit « si tu est sage je serrais douce » elle lui fis écarter les jambes, « pisse toi dessus! » les ordre de la chasseuse été ferme, Pendora regardé ca partenaire joué avec ca proie elle passa dans le dos du jeune homme et tout en le masturbant elle lui dit « tu trouve pas ca excitant de voire ta petite amie ce faire dominé par ma copine? » elle le branlé de plus en plus vite, n’essayant pas de le faire bander, juste a obtenir une éjaculation, Pendora lui disait de regardé, pendant qu’elle accéléré encore c’est vas et viens la seconde proie ce baissa légèrement, les yeux humide elle fixé son amant, un liquide doré ce mis a coulé sur ces cuisses, par terre, elle fermés les yeux. Pendora fis alors ce lever ca proie et le força a venir s’agenouille devant l’urine de son amie, elle jeta une serviette éponge devant lui, « nettoie! » l’ordre été claire et il ce mis a essuyer le sol, Pendora le regardé faire, elle ce tourna, regarda la jeune femme honteuse, « tu me la prete? », « Oui bien sur », elle ce retrouve avec en main la laisse de la jeune femme, elle la fis s’assoir au sol un peut a l’écart, accrocha la chaine a un crochet au sol puis s’éloigna, elle revint munis d’objets cylindriques en tous genres, alors que son amant ce faisais dominé par une autre, elle ce retrouvé a ce masturbé frénétiquement a l’aide d’un vibro, les gémissement monté dans la salle et Pendora ne pus empêchée ca main de glissé entre ces cuisses et ce délectant du spectacle que lui offrait ces trois partenaires, elle ôta son string, et coucha la jeune femme sur le dos, puis s’assit sur son visage la forçant ainsi au cuni, La chorale de gémissement augmenta d’un ton puis dans un ensemble de cris les deux chasseuses jouirent, elle ce regardèrent et ce rejoignirent au centre de la pieces pour s’embrasser et ce caresser chacune profitant des saveurs de l’autre. « Un bon début, n’est ce pas? » murmura Pendora au creux de l’oreille de son amie, « dit moi jolie fée qu’elle est ton nom? », « Appelle moi fée, Maitresse » elle devient rouge du coup jusqu’au pommettes, Pendora sourie « très bien fée. » puis elle l ’embrassas, « on reprend? »

T.

Bunlar da hoşunuza gidebilir...

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir